Le numéro 10 de la revue Papier Machine paraîtra en septembre 2020,  fera 112 pages, sera flamboyante et aura pour rédacteur en chef le mot :

LOUPE

Au sommaire de ce numéro :

Des monstres feuillus, des champignons par dessous la jupe, de l’amour en altitude et en chaussettes, une plaidoirie contre Sainte-Beuve (ou presque), du saucisson comme vous n’en avez jamais vu, du rififi dans la traduction, de l’infra-ordinaire, des lettres effacées, de la typographie éclairée, un intérieur surpeuplé, des pourparlers non-éducatifs, une brochettes de feignasses, un précis de philosophie saltoïste, un où est Charlie sans Charlie mais plein de poésie, des souvenirs d’Algérie, les débuts d’une recherche prometteuse, un trip musical collé conté, de la gravure sur papier publicitaire, des UniversiTerres en colère, des rouages explosifs, un traité du Nananère, du noir et blanc, des synonymes, de la poésie, une partouze, un Tribunal des mots et bien d’autres choses encore.

Il a été mis en page par Sebastien Gairaud et imprimé chez Snel (Liège).

Avec les contributions de :

Alexandre Grandjean, Laura Caillaux et Matéo Palévody, Nathan Lahire, Quentin Jouret, Thierry Fétiveau, Aïcha El Beloui, Pauline Julia, Valentine Bonomo, Bernard Lahire et la revue Alter, Matthieu Gary, Clément Brelet, Florian Tixier, Florence Le Cam, Juliette de Maeyer et Marie Fierens, Myriam Suchet, Joëlle Le Marec, Igor Badou et Guillaume Soulez, Alix Hubermont, Simon Hermelin, Vincent Matyn, Lucie Combes, Antoine-Toussaint Casanova, Leslie Doumerc, Aldwin Raoul, Inga Padurari et Panos Vasileiadis, Law, Barbara Lemarchal, Grégory Voivenel, Clara Nizzoli et Élisa Morange, le laboratoire Désorceler la finance.