Pour ce numéro cinq de Papier Machine, 39 esprits fertiles sont à l’origine de contributions inédites et exclusives. 112 pages en couleur sur papier cyclus 90g, imprimées et reliées en mars 2017.

Au sommaire de ce numéro cinq, sur lequel plane l’ombre de ŒUF, il y a entre autres la véritable histoire d’un casse typographique, le récit des jours sombres où les poules ont arrêté de pondre, des révélations fracassantes sur la conspiration du point d’exclamation, une épiphanie ophtalmologique, un survol des outils d’alphabétisation de notre inconscient, les tribulations d’un botaniste muet, une omelette Jackson Pollock, une parabole dans l’El Dorado de Fukushima, les mémoires d’un pleurnichard, la plongée dans les entrailles administratives d’un mouroir, du sexe aveugle évidemment, un voyage au panthéon céleste, un entretien avec un mort, l’exploration de potentiels probables, une notice pour monter son propre nid en kit, de la cavalerie fragile, des Aphrodites et des Setidorhpa, des camaïeux en cul de poule, une ode dionysiaque aux champignons, un florilège de brevets d’inventions à faire saliver un ion positif, une histoire populaire de la couille, et bien d’autres encore.

Ce numéro a été graphiquement réalisé par Jérome Poloczek.

Le poulailler:

Vitalia Samuilova, Adrien Absolu, Aurore Vegas, Antonin Crenn, Benjamin Monti, Raphaël Touron, Aiko Solovkine, Ilaria Fantini, Jean Tertrain, Lucie Combes, Grégory Voivenel, Jean-Michel Ouvry, Luvan, Leslie Doumerc, Jérôme Poloczek, Renato Baccarat,Sybille Cornet, Clément Thiry, Mathieu Charlebois, Caroline Décoste, Florence Andoka, Jeanne Zion, Rebecca Brunet, Magali Dulain, Eric Therer, Sang-Hoon Degeimbre, Valentine Bonomo, Antoine Bureau, Aurélia Deschamp, Joan Calvet Casajuana, Luc Schuiten, Flora Six, Gaël Bertrand, Paul Marique, Mélanie Peduzzi, Bénédicte Davin, Thierry Pommerel, Gen Udea, Jeanne Constantin,Laurent Toulouse, Pierre Darlu, Coline Sauvand.