// RÉSIDENCE, SEMAINE 9 //

IMG_2589anticlo_tas de couv

BOUCLER n.f.

1. Action de finir de finaliser un objet de papier. Par extension, liberté de filer que se donne le temps, de manière autonome, nous laissant là (voir ).

24831321_1654103044653688_6611036172281377235_o(1)

2. Déhanché compulsif pratiqué publiquement dans des moments de vacances-j’oublie-tout d’après la tempête. Synonyme : loop.

 » Le vendredi 1er décembre, c’était la grosse fiesta ; la boucle était bouclée, la résidence pouvait s’achever en beauté  »  extrait des confessions d’une revue, par Papier Machine.

 

 

 

 


// RÉSIDENCE, SEMAINE 8 //

adv24139068_10159556501450277_572834993_o

1. (en être) Sentiment d’être arrivé.e.s quelque part sans savoir exactement où.

2. (elles sont) Voir arriver un carton de revues, le porter, l’ouvrir et se réjouir. « Je les ai vu arriver, n’en croyant pas mes yeux. Enfin, elles sont là. Tremblant, du bout des doigts j’en ai touché les pages, humé la colle. À la fois fébrile et exalté, je me suis contenu et j’ai dit : franchement, pas mal. »

_A2A5862

3. (ils sont) Dans le langage populaire, expression signifiant l’invasion prochaine de hordes d’adolescents dans un lieu calme et silencieux, et l’excitation joyeuse et teintée de crainte qui va avec. « Je m’étais préparée, j’avais avalé un verre de calva et mis dans ma poche une paire de ciseaux et un tube de colle. Je savais que d’un moment à l’autre j’entendrais crier : ils sont là !  » Chapitre ateliers, extrait des confessions d’une revue, par Papier Machine.


// RÉSIDENCE, SEMAINE 7 //

                                                   IMG_2494 IMG_2532

 

 

IMG_2495

CLOPINER verbe intransitif

1. Effet secondaire des ateliers anticlopédiques donnés à des scolaires ultra vifs. « Hier on a fait un atelier anticlopédique, le soir, tu peux pas savoir comme je clopinais ! » extrait des confessions d’une revue, par Papier Machine.

 

2. Avancer en terrain inconnu, mais avancer quand même dans l’hazardeuse entreprise de l’anticlopédie. Lire, écrire, relire, réécrire etc etc etc.

 

 


// RÉSIDENCE, SEMAINE 6 //

IMG_2499IMG_2507

 

 

 

DSC08562TEST n.m.

1. Expérimentation à des fins de pur plaisir et d’autosatisfaction collective. « Mercredi on a fait un test, on a mis plusieurs personnes dans le Rayon, on leur a donné des consignes, de la colle et des ciseaux et ils ont créé leur propre anticlopédie. Ça nous a ému.e.s (un peu) » Extrait des confessions d’une revue, par Papier Machine.

2. Dans le jargon de la micro-résidence, processus par lequel différents artistes mijotent des bouts de phrases ou tirent des traits sur la comète pour répondre aux attentes farfelues des Papier Machin.e.s. Sont désormais célèbres pour s’y être essayé.e.s : Vitalia Samuilova, Margaux Frasca et Eric Chauvier.

3. Pour les imprimeurs, les tests d’impression, de couleur, constituent une étape clé de la mise sur papier d’une revue. « jeudi on est allé.e.s chez l’imprimeur, il y avait plein de machines et des ouvriers très forts qui proposaient tout un tas de tests pour que ça rende comme il faut. Il y a eu deux pannes d’électricité, c’était long, mais c’était fou !» » extrait des confessions d’une revue, par Papier Machine.


// RÉSIDENCE, SEMAINE 5 //

là une coquille

IMG_2327

 

 

 

là une coquilleBALAYAGE n.m.

1. de façades. Action de passer la ville au flash de Grégory Voivenel, de l’enfumer et de lui donner des couleurs. « Je ferai bien un p’tit balayage à la ville, dis-je en mangeant mon boudin» extrait de carnets de voyage d’un photographe peu ordinaire, de Grégory Voivenel.

2. de la maquette. Action de passer la maquette de Papier Machine en revue et de traquer la virgule aguicheuses, les fautes intempestives, les images revêches et les coquilles agressives. « Non seulement il a fallu balayer la maquette, mais il a fallu leur faire une préface illustrée ! Ces Papiers Machins sont vraiment des tyrans ! » extrait du journal intime d’un graphiste fatigué par Sébastien Gairaud.

3. Action de traîner dans la ville avec Aïko Solovkine, en micro-résidence. Par dérivé, toutes les aventures qui en découlent, des soirées blanches ou des chemins de drogue.


// RÉSIDENCE, SEMAINE 4 //

soirée-77

soirée-93

 

 

 

soirée-7NUIT (n.m.)

1. (passer la) action qui consiste à rester au Vecteur toute la nuit pour sa Nocturne, écouter Joanne Anton lire et s’émerveiller des machines de one bit direction et de leurs sons ensorceleurs.

2. (y passer ses) Nina Van Haverbeke est venue passer ses nuits au Vecteur pour pondre une illustration pour l’Anticlopédie. 

 

 

 


// RÉSIDENCE, SEMAINE 3 //

IMG_2464

 

 

 

motsBLABLA (n.m)

1. journal écrit par les élèves de St André où Papier Machine donne des ateliers pendant sa résidence et qui envoie de la cocotte en papier.

2. joute orale visant la survie d’un mot. Il comprend le lancer d’argument, le balancer de la vanne, le chipotage de lettres. Certain.e.s déjouent les règles en faisant preuve de mauvaise foi (si peu), en draguant (éventuellement), scellant des alliances (caduques), avec pour objectif qu’un mot, un seul, soit couronné pour régner sur le n°7 de Papier Machine. 

 


// RÉSIDENCE, SEMAINE 2 //

taches seb2017-10-17 17.58.42

 

 

 

 

2017-10-18 20.00.23ARRÊTER (ne pas) verbe pronominal :

1. phase de travail intense et invisible où l’équipe éditoriale lit, corrige, réclame, râle, corrige, change d’avis, boude, imagine, essaie, lit, écrit des mails, réfléchit, corrige, cha

nge, lit… sans jamais que rien ne semble s’être produit. « Cette semaine j’ai eu l’impression de ne rien faire mais je n’ai pas arrêté de la journée » extrait des Confessions d’une revue, par Papier Machine.

2. de parler en mangeant : aussi appelé « l’instant de gras », ou l’interview Quille, il consiste à répondre aux questions de Manon du Vecteur la bouche pleine de fromage fondu, de viande, de sauce tartare et de frites. « Le 12 octobre, Papier Machine s’est envoyée un gros sandwich Quille, et a failli faire un comas alimentaire» Extrait d’une vie à la Quille par Jeanne.


// RÉSIDENCE, SEMAINE 1 //

FER :  1. (son chemin) verbe transitif. Action de dessiner les contours d’une résidence en public, placer les mots dans l’oreille de ceux qui les tendent, boire des verres et tracer un trajet aléatoire sur notre carte de séjour au Vecteur. « Le 4 octobre 2017, on a fé notre chemin du Vecteur, avec Yves Pagès, c’était la soirée de lancement de notre résidence ». Extrait de Confessions d’une revue, par Papier Machine.

2. (chemin de) n. m. : système de transport d’une page à l’autre utilisé par les cheminots des revues pour s’y retrouver dans le fourbi des contributions avant d’envoyer le tout au graphiste pour mise en forme. « Cette semaine, Papier Machine s’est trompée en faisant le chemin de fer de Tourniquet, elle a oublié des pages et ça a mis le bazar. » Extrait du Journal d’un indiscret de Remy Venant.