Dans son numéro 8 ½, Papier Machine s’en va excaver les carcasses qui charpentent notre langage, fouiller dans le désordre de nos langues, y observer les champignons, les lombrics, les fossiles, repérer les pièges et dénicher des trésors.

Au sommaire de ce numéro, des sociolinguistes et leurs scalpels, des poètesses qui mouillent la langue pour mieux la faire sortir de ses gaines, un auteur et son éditeur qui dialoguent sur le choix d’un mot, des hordes de barbarismes, une petite Roberte à la langue rousse, des curieux·euses qui étudient les rapports de bomination, d’autres qui s’entretiennent sur les rapports de domination, des drôles qui en veulent à l’orthographe, une professeure qui partage son gout de la littérature en chiac, une dompteuse de mots et sa poésie contre les assignations, des photocopies, de la pasigraphie, des tentatives graphiques pour une langue inclusive, un tribunal des mots et bien d’autres choses encore.

Il a été mis en page par Sébastien Gairaud et imprimé chez Snel (Liège).

Avec les contributions de :

Adel Tincelin & Charlie Tincelin-Perrier, Jean-Marie Klinkenberg, Milady Renoir, Jérôme Piron & Arnaud Hoedt, Tarek Lakhrissi, Catherine Leclerc,  Louis-Jean Calvet, Corentin Emery & Saâd, Driss Ksikes, Élise Simonet,  Marina Yaguello, Josiane Boutet,  Collectif RER Q, Éditions feu de paille, Cécile Babiole & Anne Laforet, Loup, Bernard Lahire, et toustes les appelé·e·s au Tribunal des mots


Ce nouveau numéro sera disponible en librairie en septembre 2019. Vous pouvez d’ores et déjà nous le précommander ICI. (Livraison mi-aout.)

Capture d’écran 2019-07-08 à 15.17.38