Papier Machine sort aussi des pages de sa revue pour faire de la micro-édition, organiser des rencontres, des fêtes, des événements hybrides au sein desquels les participant.e.s, publics, contributeurs et contributrices continuent leur voyage au cœur des mots, leurs explorations des possibles du langage.